L’éducation, un droit pour tous !

 

 

Si mes enfants vont à l’école, tous les enfants du monde devraient pouvoir y aller aussi !

 

 

 

 

Depuis 2011, AMAR asbl finance et organise la scolarisation de 125 enfants défavorisés à Jaisalmer, dans le Rajasthan en Inde. 

Dans la vidéo, Stéphane, le fondateur de AMAR, raconte comment AMAR asbl a été créée, suite à une rencontre en 2011 avec un chamelier qui désirait scolariser sa petite fille Baghwanti, 6 ans, mais n’en avait pas les moyens. De fil en aiguille, on est passé de 1 petite fille à 125 enfants, de 3 à 18 ans.

Ce chamelier, c’est Diu Ram, le papa de Baghwanti, qui est devenu le manager local pour les activités d’AMAR en Inde. Illettré, mais d’une grande intelligence, il conduit maintenant son équipe de 17 chauffeurs de rickshas et de 5 professeurs, aidé par deux assistants.  

Il ne s’agit pas seulement d’envoyer des enfants à l’école. C’est toute une philosophie qui est derrière la mission que s’est donnée AMAR.

Envoyer des enfants à l’école, c’est leur donner un avenir. Sans éducation, ces enfants suivraient la voie de leurs parents et vivraient de petits métiers, comme cireur de chaussures pour les touristes, ou ramasseurs de bouteilles en plastique…

Mais avec une éducation, c’est une autre vie qui s’ouvre pour eux : comme ils sauront lire, écrire et calculer,  ils pourront travailler dans des magasins, ou devenirs employés, fonctionnaires ou enseignants. En tout cas, une vie meilleure et plus valorisante que la vie de leurs parents !

Et s’ils découvrent ainsi que l’école leur ouvre les portes d’un avenir meilleur, il gagneront mieux leur vie et voudront aussi que leurs enfants aillent à l’école ! La spirale positive sera ainsi lancée !

Mais il y a plus !

AMAR veille aussi à ce que les filles ne soient pas discréminées. En Inde en géneral, à Jaisalmer en particulier, les filles sont mariées très jeunes, à 14 ans. Elles quittent alors leurs parents pour aller vivre dans la famille de leur mari et devenir ainsi leur «esclave». C’est pour cela que les parents en général ne sont pas intéressés par la scolarisation de leurs filles. Ils voient cela comme de l’argent gaspillé. 

AMAR veille à ce qu’au moins la moitié des enfants scolarisés soient des filles. Les parents doivent s’engager à ne pas marier leurs filles avant la fin de la scolarisation, ou au moins leurs 18 ans. Ces filles auront une chance que n’auront pas eue leurs mères : elles auront appris à lire et à écrire ! Et connaitront l’importance de l’éducation pour leurs enfants et en particulier pour leurs filles ! 

A la lecture de ces lignes, vous voulez en savoir plus ?

  • Vous avez aussi envie d’envoyer plus d’enfants indiens à l’école ?
  • Imaginez le petit Karan et la petite Lakshmi qui peuvent profiter d’un enseignement grâce à vos dons.
  • Imaginez Karan et Lakshmi devenus à leur tour parents et qui peuvent envoyer leurs propres enfants à l’école…
  • Venez nous voir sur notre page Facebook 

Grâce à vous, cette spirale positive est possible !

AMAR asbl finance et organise la scolarisation de 125 enfants du Rajasthan, en Inde.

AMAR asbl finance pour ces 125 enfants

  • l’inscription et les frais des écoles privées,
  • le transport vers ces écoles,
  • les uniformes,
  • les livres et le matériel scolaire,
  • et très important, le suivi scolaire dans nos écoles des devoirs par nos 5 professeurs.

Tout cela pour 2€/jour et par enfant.

Pour financer la scolarisation de ces 125 enfants, AMAR collecte des dons en Belgique auprès de particuliers et d’entreprises.

AMAR développe également des collaborations avec des écoles : l’école réalise des actions de collecte de fonds (marche parrainée, pièce de théâtre, action bol de riz,…) et AMAR donne des séances d’information sur ses activités en Inde et sur des thèmes comme la vie en Inde, les castes, le mariage des filles, la protection de l’environnement, …

AMAR réalise également des actions telles que la vente d’amaryllis pour les fêtes de fin d’année, ou (en développement), la vente de sacs en jute. 

AMAR est une toute petite asbl en Belgique, et toutes les activités sont réalisées par des bénévoles ! AMAR asbl garantit que 100% des dons de nos donateurs sont affectés à l’éducation des enfants. Tous les frais annexes de l’asbl sont pris en charge par les membres fondateurs, y compris les voyages en Inde !

Enfin, pour les particuliers et les entreprises qui nous soutiennent par des dons ponctuels ou des virements mensuels, sachez que AMAR asbl est agréée par le Ministère des Finances pour la déductibilité fiscale des dons. Les dons de particuliers, par exemples, sont déductibles pour 45%. Un don de 100€ ne vous coûte en réalité que 55€. Pour les entreprises, les dons sont considérés comme des dépenses déductibles (avec un maximum de 5% du chiffre d’affaires).

Pour faire un don 

AMAR asbl participe au développement durable et à votre responsabilité sociétale.

Vous vous sentez impliqué.e par le développement durable et la responsabilité sociétale de votre entreprise ? 

AMAR asbl agit pour un monde meilleur et plus équitable. En soutenant AMAR asbl, vous soutenez concrètement 4 objectifs de développement durable de l’ONU, à savoir :

  • objectif 1 : réduire la pauvreté
  • objectif 4 : une éducation de qualité pour tous
  • objectif 5 : réduire les différences entre les sexes
  • objectif 10 : réduire les inégalités 

Vous voulez en savoir plus ? Vous voulez collaborer avec nous pour améliorer ces objectifs de développement durable ? 

AMAR peut être votre partenaire pour mettre activement en oeuvre votre responsabilité sociétale. 

Contactez-nous 

 

AMAR est conscient que son action n’est qu’une goutte d’eau dans l’océan. Mais si cette goutte d’eau n’y était pas, elle manquerait, comme disait mère Teresa.
Soyons le changement que nous voulons pour le monde, disait Gandhi.
L’éducation est l’arme la plus puissante pour changer le monde. Mandela.

 

Contact :

José Goffinet

Chaussée De Stockel 231 Bte 7

1200 Woluwé-Saint-Lambert

Belgique

(0032) (477) 35.03.33

jose.goffinet@budema.be

Site web

Facebook

LinkedIn

Présentation vidéo

Share This